BOIDIN Capucine

2 médias.
  • AGUDELO Carlos, BAZENGUISSA-GANGA Rémy, BERLOQUIN-CHASSANY Pascale, BOIDIN Capucine, CUNIN Elisabeth, DIOUF Mamadou, GILROY Paul, NDIAYE Pap
    BOIDIN Capucine: Responsables, Anthropologue, Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris III), France. Colloque filmé. Ce colloque, organisé par plusieurs centres de recherche (IA, IHEAL - CREDAL, CEAf, GDRI Esclavages, MASCIPO) a pour but de réaliser un bilan critique de l’ouvrage « l’Atlantique noir » en présence de son auteur, le professeur de littérature britannique Paul GILROY. L'Atlantique noir s'entend comme formation culturelle transnationale, lieu d'échanges et de liens au sein duquel se construisent et se dé-construisent sans cesse les cultures noires. Le livre, publié en 1993 et traduit en France en 2003, a profondément renouvelé les travaux sur les populations d’origine africaine issues de la traite esclavagiste. Cette deuxième session envisage la réception en France de l’ouvrage « l’Atlantique noir » et son utilisation dans les travaux contemporains prenant pour objet les thèmes que le livre aborde.
  • MELIA, Bartomeu
    BOIDIN Capucine: Responsables, Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris III), France. Bartomeu Meliá, Père jésuite ethnographe, expose ici le problème de la traduction hispano-guaraní en reprenant les divers contextes, historique, linguistique ou politique. qui ont à la fois permis la création d'ouvrages de références comme celui du Père Montoya (1651) dont il commente plusieurs exemples, et qui ont également donné lieu à des confusions et des manipulations. Bartemeu Meliá commente l'implication et le rôle des missions jésuites au début de la langue écrite guaraní et des diverses littératures associées. Dans la deuxième partie de sa présentation, Bartomeu Meliá répond aux questions du public. Il aborde notamment la littérature indigène, dans le contexte missionnaire, ou l'histoire des manuscrits jésuites.