Article

1 média.
  • Article. Entretien filmé. Bien que la langue méroïtique ait été déchiffrée, elle n’a pas encore été décryptée. Ainsi si l’on est par exemple capable de comprendre les emprunts à l’égyptien, la majorité du vocabulaire spécifique au méroïtique nous reste inconnu. La langue est longtemps restée orale avant de disposer d’un mode d’écriture, les premiers écrits étaient donc en égyptien. Ce n’est qu’au IIe siècle avant notre ère que la civilisation méroïtique a développé une écriture cursive, et une centaine d’année plus tard, une écriture hiéroglyphique sûrement réservée à l’élite et au temple. Le méroïtique, contrairement à l’égyptien, est une langue de la famille des langues nilo-sahariennes, et son écriture est de type alpha syllabaire, c’est-à-dire qu’il fonctionne avec de signes syllabique, complémentée de signes consonantiques, suivi d’un son « a », et transformés par un modificateur vocalique.