MONDORAL

Inti

MONDORAL  est un programme d'actions autour du conte et des arts de la parole. Il réunit quatre établissements, le Conservatoire de Littérature Orale à Vendôme, La Maison du Conte de Chevilly-Larue, le Centre des Arts du Récit en Isère, et l'association Paroles Traverses Festival Mythod à Rennes. Mondoral s'est donné pour mission de mettre en visibilité l'art du conteur aujourd'hui sous ses formes multiples et foisonnantes et de contribuer à la transmission et à l'enrichissement du patrimoine immatériel oral, narratif et littéraire de la société.   

  • PY, Olivier, DE LA SALLE, Bruno, TOUATI, Henri, CRANSAC, Francis, DARWICHE, Jihad, BARTHELEMY, Mimi, CITTON, Yves, GERMAIN-THOMAS, Olivier, KILITO, Abdelfattah, RAHIMI, Atiq, RAPHOZ, Fabienne

    MONDORAL et l'ODEON - Théâtre de l'Europe vous invitent au grand jeu des questions-réponses par le moyen d'histoires. Le sujet est : pourquoi faut-il raconter des histoires ? il s'agit d'interroger la notion de transmission, sa nécessité, la métamorphose de ses formes, son adaptation au monde de demain. Il s’agit ici de la première des quatre parties qui composent la journée, elle accueil sous l’œil attentif de Pierre PEJU qui tient le rôle de médiateur, huit participants venus exposer leur point de vue. A la fin des interventions, les propositions sont ensuite mises en débats et revisitée à la lumière de toute ce qui a été partagé.

  • BLOCH, Muriel, MUHIDINE, Timour, PEJU, Pierre, REVEL, Nicole, REY, Alain, RIMASSON, Natacha, BOUZZINE, Hamed, BAUMEGARTEN, Jean

    MONDORAL et l'ODEON - Théâtre de l'Europe vous invitent au grand jeu des questions-réponses par le moyen d'histoires. Le sujet est : pourquoi faut-il raconter des histoires ? il s'agit d'interroger la notion de transmission, sa nécessité, la métamorphose de ses formes, son adaptation au monde de demain. Il s’agit ici de la deuxième première des quatre parties qui composent la journée, elle accueil sous l’œil attentif de Jean BAUMGERTEN qui tient le rôle de médiateur, sept participants venus exposer leur point de vue. A la fin des interventions, les propositions sont ensuite mises en débats et revisitée à la lumière de tout ce qui a été partagé.

  • JAULIN, Yannick, BATUR, Enis, BAUMGARTEN, Jean, CYRULNIK, Boris, ENTHOVEN, Raphaël, KOWARSKY, Didier, MORIN, Olivier, TAJADOD, Nahal, CATINCHI, Philippe-Jean

    MONDORAL et l'ODEON - Théâtre de l'Europe vous invitent au grand jeu des questions-réponses par le moyen d'histoires. Le sujet est : pourquoi faut-il raconter des histoires ? il s'agit d'interroger la notion de transmission, sa nécessité, la métamorphose de ses formes, son adaptation au monde de demain. Il s’agit ici de la troisième des quatre parties qui composent la journée, elle accueil sous l’œil attentif de Philippe-Jean CATINCHI, qui tient le rôle de médiateur, huit participants venus exposer leur point de vue. A la fin des interventions, les propositions sont ensuite mises en débats et revisitée à la lumière de tout ce qui a été partagé.